Petit Ouvrage de l'EINSELING (A.36)

 

Ouvrage monobloc construit en 1933, l'Einseling possède plusieurs particularités: il ne comporte qu'une seule chambre de tir à un seul créneau; il est implanté sur le versant "est" de la colline de l'Einseling (son arrière n'était pas exposé aux tirs venus de l'arrière comme les autres ouvrages du secteur)...

Suivant les plans, il était prévu de construire en retrait un second bloc, armé d'une tourelle pour deux mortiers de 81mm. L'ouvrage est aussi doté d'un puit et d'installations souterraines, dont une amorce de galerie qui était sensée relier le PO à l'arrière. Cette galerie n'a jamais été achevée (...)

De part et d'autre du bloc, on trouve une casemate indépendante d'infanterie (cas. de l'Einseling nord et cas. de l'Einseling sud) qui assuraient la continuité des feux.

Mini historique du petit ouvrage de l'Einseling:

En 1940, l'équipage de ce PO comportait 68 hommes, ils étaient commandés par le lieutenant Albéric VAILLANT (futur général d'Armée) et son officier adjoint, le sous-lieutenant René VION (du 156e RIF).

Les nuits, à partir du 15 juin, des hommes du PO sortaient afin de réoccuper les casemates nord et sud de l'Einseling, abandonnées et partiellement sabotées. Dirigés par les sergents MANSUY et GROSS, ces petits groupes déterminés effectuaient de puissants tirs (FM, grenades...) aux alentours des deux casemates, afin de faire croire à l'ennemi qu'elles étaient toujours occupées*

*Cette mission sera effectuée avec un réel succès, les casemates étant souvent l'objet des tirs de l'artillerie allemande, persuadée qu'Einseling nord et sud étaient toujours défendues!

Le 21 juin 1940 (le jour de l'attaque contre le KERFENT) une importante attaque se développe contre l'EINSELING. Au matin vers 7h, un puissant feu d'artillerie ravage le secteur du PO et des casemates (obus de 105mm et de 150mm). L'ouvrage n'a pas de vues directes sur ses arrières mais vers 7h20, les observateurs installés aux QUATRES-VENTS et au PO de LAUDREFANG repèrent d'importants groupes de fantassins Allemands massés derrière la colline de l'Einseling: l'assaut se prépare !

Pour l'attaque, le II/339.IR (l'unité qui avait participé à la prise du BAMBESCH la veille) aligne principalement les stosstrupps de 3 companie d'infanterie, une section de pionniers et 12 canons anti-chars PAK de 37mm du PAK.Abteilung 238.

Quand l'assaut commence (vers 7h30), les 2 mortiers de 81mm du LAUDREFANG (bloc1) ouvrent le feu. Les lourds projectiles pleuvent bientôt sur l'ennemi et leurs petits canons de 37mm... la tourelle de l'Einseling et les cloches pour jumelages de mitrailleuses se déchaînent. Bientôt, l'assaillant reflue.

Surpris par l'intervention de mortiers, la 167.ID concentrera désormais les tirs contre le Laudrefang, véritable clé de voute du dispositif français constitué par les ouvrages: EINSELING - LAUDREFANG et TETING.

Les pertes allemandes sont évaluées à 4 tués et 26 blessés...

L'ouvrage de l'EINSELING ne se rendra, sur ordre, que le 2 juillet 1940 !

 

Officiers du PO de l'EINSELING (juin 1940):
lieutenant
VAILLANT
commandant de l'ouvrage
sous-lieutenant
VION
officier adjoint

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir !

PHOTOGRAPHIES PRISES EN FEVRIER 2003 - www.kerfent.com

Aspect général de l'ouvrage monobloc de l'EINSELING

 

Eliot inspecte les abords de la tourelle à éclipse de l'EINSELING

On observe la peinture "nouvelle" et le panorama à l'horizon...

Cloche GFM modifiée pour Úpiscopes en rotule (pour l'installation de diascopes "nouveaux fronts"). Au fond: la tourelle à éclipse

(merci à Olivier.K pour les détails)

Cloche pour jumelage de mitrailleuses, modifiée en cloche "pour Armes Mixtes" (un "trumelage" composÚ d'un AC 25mm et de deux Reibel). Le béton a été dégagé au cours de cette modification

L'association a évacué les monceaux de terre qui recouvraient le bloc: le béton d'époque maintenant apparent est encore extraordinairement "clair" !

La porte blindée du bloc forme un curieux dénivellé... elle est surmontée de la marque "1933" attestant la date de construction du gros oeuvre

Entré du bloc et créneau FM

Projecteur blindé de l'Einseling

Support du projecteur et fossé diamant "nettoyé"

A.36 sous le soleil...

Créneau pour jumelage de mitrailleuses et pour canon de 47mmAC

Pancartes de "précautions" installées par l'association

 

Abri bétonné servant au stockage des mines et grenades destinées au réseau de barbelés...

Important système bétonné de drainage des eaux, découvert par les membres de l'AASFF

Réseau de barbelés encore assez dense autour du PO, attention !!

Aspect général de l'EINSELING vu de l'est... (l'ouvrage est à contre pente, son créneau pointe vers le nord)

Les abords de l'EINSELING sont très dégagés et les dessus sont entretenus par l'association (ASFF), les éléments sont donc réunis pour nous offrir une superbe photo aérienne !

 

Cliquez sur l'image pour observer la photo aérienne !
Vue aérienne du PO de l'EINSELING

 

http://www.kerfent.com